Un air de coupe du monde

Samedi 26 mai, de nombreuses ambassades étrangères ont participé à un grand tournoi de football à Khimki, en extérieur de Moscou, sous l’égide de l’ambassade d’Allemagne. L’évènement qui avait déjà eu lieu l’an passé, prend cette année une signification bien particulière, en ces temps de coupe du monde.

Sollicité par l’ambassade de France, le LFM a donc mobilisé ses meilleurs éléments, sélectionnés par M. Ghosn, selon des critères bien spécifiques (11-12 ans, et nationalité française).

Equipe du LFM entourée par le 1er secrétaire de l’Ambassade, M. Calmein Nicolas JACEK-DONIS Sacha (CM2A), RAKHORST Arthus (CM2A), LACROIX Rémi (6B), BOUTIN-KOSOWSKI Solal (6B), DEMEULENAERE Amaury (6C), GELINEAU Nicolas (6D), HERY Xavier (6D), KARBASNIKOFF Arthur (6D), LEVALLOIS Théodor (5C) et LARDY Vadim (5C)

C’est donc plein d’ambition que nos jeunes joueurs se sont déplacés au stade. Dans l’ambiance très officielle d’un évènement de grande ampleur, ils ont reçu un équipement complet ainsi que de nombreux cadeaux.

Après une belle cérémonie d’ouverture (démonstrations gymnique par un gros collectif, puis prises de paroles successives des divers représentants d’ambassades), les matchs ont finalement pu commencer.

Tombés dans une poule difficile (Cameroun, Russie et Allemagne), nos Français eurent du mal à mettre en place un jeu collectif.
Pour son premier match, l’équipe française a rencontré le Cameroun, équipe très solide physiquement, pour ce qu’on pourrait facilement qualifier de derby, l’équipe camerounaise incluant, en effet, dans ses rangs de nombreux élèves du LFM. Défaite 1-0.

Le second match ne fut guère plus facile, face aux Russes, grands favoris du tournoi, et très expérimentés. Les joueurs ne manquèrent pas de cœur, mais encore un peu trop individuels sur le terrain, l’addition fut plus salée, avec un score final de 4 à 0.
Pour arracher une troisième place synonyme de potentielle qualification, les français sûrent toutefois se remotiver pour le dernier match face à l’Allemagne. Avec cette fois un visage très collectif qui leur permis de remporter une belle victoire 3-2.

Ce ne fut malheureusement pas suffisant pour accéder aux quarts de finale, le nombre de buts encaissés étant trop important par rapport aux autres prétendants. C’est donc de peu que nous avons quitté le tournoi un peu trop prématurément au goût des joueurs.
Nous tenons tout de même à saluer ici leur comportement sur le terrain et en dehors, lors d’un évènement aussi important. Nul doute que nombre d’entre eux seront partants pour l’édition de l’année prochaine.

Rédaction : Mathieu Perdreau
Relecture éditoriale : Proviseur adjoint