Les CE1-D et les CP-D visitent le Musée de la musique

Ce musée a pour vocation de conserver et de présenter des archives et des objets en lien avec la musique.

Il porte le nom du compositeur russe Mikhaïl GLINKA qui est l’auteur de la chanson patriotique utilisée comme hymne national de 1991 à 2000. Le musée possède une quantité importante d’instruments de musique rares et uniques dans le monde. Par exemple, à l’entrée de la salle marronne on peut voir le violon légendaire d’Antonio Stradivari.

Parmi les autres instruments rares, on aperçoit un petit violon minuscule qui s’appelle « la pochette » car il se glisse facilement dans la poche du costume du professeur de musique et de danse.

Dans les vitrines en verre, on ne trouve pas que des instruments de musique mais aussi des objets traditionnels, des tissus, des objets et de la vaisselle. Ici les élèves comprennent qu’on peut extraire des sons, de la musique de n’importe quel objet.

L’idée des coussins qu’on distribue aux enfants est particulièrement intéressante car ceux-ci jouent le rôle de tapis volants qui les transportent d’un continent à l’autre.

Cet établissement se compose de 5 salles. Chaque salle a sa couleur particulière (salle jaune, bleue, rouge, marron) et représente les instruments musicaux de Russie, d’Europe, d’Asie, d’Amérique, d’Afrique et d’Australie.

Départ pour l’Europe au son des castagnettes et avec la chorégraphie !

Un musée interactif où les enfants sont sollicités tant par la pratique instrumentale que par l’écoute de musicale.

Arrêt en Amérique Latine pour cette fois-ci non pas une chorégraphie mais un concert… rythmé !!!!

Puis, les enfants ont eu la chance de s’essayer au violon, sous le regard du fabuleux virtuose Niccolo Paganini. Un vrai moment de plaisir…

…et de partage. Bravo à nos petits violonistes en herbe !

Des téléspectateurs captivés…

Dans la salle rouge on aperçoit un instrument de musique unique au monde créé par l’ingénieur russe Lev Termen Expres, dans les années trente, pour le musée. Il s’appelle le termenvox. C’est le seul instrument sur lequel on peut jouer sans toucher l’objet.
Ce musée est à conseiller à tous les enfants qui découvrent le monde de la musique.
Je remercie vivement tous les responsables du musée qui nous ont organisé une visite en lien avec les apprentissages conduits en classe sur la musique et sur les instruments.

Rédaction : Naïma Halim Josse
Relecture éditoriale : directrice adjointe du primaire