Semaine des lycées Français du Monde … Le plurilinguisme

L’art postal est une manière d’amplifier le sens du message à transmettre. Il s’agit d’étonner, surprendre, donner du sens à sa correspondance, traduire plastiquement une intention, un sentiment. Ici nous souhaitions sensibiliser nos lecteurs au jardin, monument vivant source d’inspiration de bien-être. C’est aussi, dans l’esprit de la semaine des Lycées du monde une activité créatrice, innovante, fédératrice que l’on peut pratiquer de la petite section à la Terminale.

…L’émotion de l’ouverture d’une correspondance…

L’attente, l’envie de découvrir, la réception, le moment d’ouverture, la joie, la surprise, la connaissance du contenu et enfin la lecture…Voilà les différentes étapes qu’ont vécu les élèves de 4èmes qui ont reçu des lettres des CM2 de Mme Josse.

Ces étapes, ces sentiments… un instant de légèreté où chacun a pu prendre conscience de l’importance de la correspondance pour échanger des émotions…

       

Raconte-moi ta journée…

Les élèves de seconde sont venus à IDF rencontrer les élèves de CP afin de leur raconter leur première journée d’école et ce qu’ils ont fait la première fois à l’école, ce dont ils se souviennent…

L’occasion pour les CP de poser des questions à ces grands … Un moment d’échange où chacun a eu un grand temps de parole et l’occasion de voir les tempéraments de chacun …

   

La chorale 

Dans le cadre de la semaine des lycées du monde, les classes de GS et de CP de l’IDF réunies en chorale, ont présenté aux autres classes leur premier concert.

Au répertoire, cinq chansons dont « Le polyglotte » qui démontre la richesse de la langue française empreinte de mots provenant de beaucoup de langues du monde entier : anglais, turque, russe, italien, bulgare ou encore esquimau !

Les élèves de PS MS apprennent à être spectateurs en regardant, écoutant, la chorale des GS CP.

Puis vient leur tour de se présenter à des spectateurs, pour beaucoup d’entre eux, c’est la première fois.

Les MS rejoignent Naïma Halim-Josse pour chanter les titres appris depuis le début de l’année.

Les PS dansent en ronde avec les adultes de leur classe.

Le final est assuré par une chorale absolument inédite mélangeant les plus petits (ou presque) au plus grands, les CM2.

Bravo à tous pour ces beaux échanges !